Goodies Batterie Percussions telechargement loops batterie percussions partitions
batteur percu live
freelance drummer
Batteur percussionniste
batteur percussionniste live
batteur percussionniste studio
pedagogie batterie cours de Batterie
BATTEUR percussionniste
Batteur percussionniste
batteur percussionniste live
blog batteur percussionniste

Episode 4: Tounkagouna

SANY0036 petit

Je devine d’ici qu’une qu’estion vous brûle les lévres : Tounkagouna, qu’est ce que c’est? Hé bien, il s’agit ni plus ni moins de la Star’ac de l’Afrique de l’Ouest et j’ai assisté le samedi 9 janvier à l’enregistrement de la première émission de l’édition 2010.

Tout commence au concert d’Oumou Sangaré, le 29 novembre au stade Modibo Keïta. Pour écourter, disons que Fabrice avait rencontré les techniciens mauritaniens le veille, ce qui nous a permis de passer le show sur la régie, à coté de la poursuite. Du coup, j’ai fait la connaissance d’un jeune batteur mauritanien qui m’a à son tour présenté d’autres sondiers mauritaniens, au Mali pour un an, en charge des festivités du cinquantenaire et de Tounkagouna. Et Hop, quelques semaines plus tard, invitation en poche, direction le palais des congrès de BamaKO.

Le présentateur, producteur de l’émission s’appelle Boncana MaÏga mais tout le monde l’appelle humblement Maestro. Principalement arrangeur, il a collaboré aux derniers albums d’Alpha Blondy ou Africando et a habité de nombreuses années à Cuba où il a notamment travaillé avec l’Orchestra Aragon. De retour au Mali, ce « monstre sacré de la musique africaine » se lance dans le télé-crochet et se donne les moyens de ses ambitions.

La salle de presse dans laquelle se déroule le spectacle est entièrement décorée et les invités sont plutôt class, voire franchement blindés. Mon pote Lassina et moi sommes largement les deux plus « populaires ».

C’est ma première émission de télé et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est long à démarrer. Je regrette amèrement de ne pas avoir pris un bon sandwich à la brochette à 50 cents d’Euro. Finalement, petite balance d’applaudissements, petite révision des deux trois slogans de l’émission à scander en coeur (1 2 3 TOUNKAGOUNA et ON EST … ENSEMBLE), dernière recommandation sur la prohibition des chewing-gum et autres grimaces et l’émission commence.

La grande fierté du Maestro, c’est son orchestre attractif international qui joue en Live. Constitué de jeunes maliens avec un renfort de France pour les cuivres (un trompettiste malgache et un saxophoniste américain qui habitent à Paris), le band est bien soudé avec quelques individualités qui envoient du bon bois comme le djembé ou le guitariste.

L’émission se déroule en quatre parties:

Tout d’abord quelques invités musicaux comme Nahaw Dumbia, la gagnante de l’année passée ou le chanteur du band qui font crier les gens et remuer les fesses.

La suite est moins drôle. Interview du président de la commission d’organisation des festivités du cinquantenaire. Petit reportage bien dans le sens du poil sur sa vie son oeuvre puis discours archi- rabâché sur l’identité du pays bla-bla-bla. Ce que j’en dis c’est qui feraient mieux de faire des routes et des centrales électriques. Enfin, j’étais en colère, j’avais faim…. Mais quand même, il veut faire apprendre les quatre couplets de l’hymne national à l’école le type en cravate là!

La fin du show était beaucoup plus réjouissante. Petit changement de plateau et concert du groupe d’Andara Koyaté (le frère de Bassékou) et de sa femme, pour trois morceaux vivement applaudis par l’assistance.

Et enfin, les trois candidats de la soirée. Un Dembélé assez transparent, une jeune fille avec une très jolie voix et mon petit préféré, un jeune reggae-man complètement à fond (comme cim) qui a fait se lever l’audience le poing en l’air.

Je ne sais pas qui a été éliminé et je m’en fiche. La soirée était divertissante et le but du jeu pour moi est toujours de faire des contacts et des connections. Ce ne sera pas possible d’intégrer le groupe, mais peut-être ma batterie aura l’honneur de participer aux prochaines émissions….

Avouez que c’est la classe quand même ;)

Allez, kan ben

Un Commentaire

  • 26 janvier 2010 | Permalink |

    Salut lolo !!!

    J’ espère que cette nouvelle année s’ annonce bonne !!!
    Un rapide mail car je ne sais pas s’ il est facile pour toi de tous les recevoir .
    Je t’ écris pour savoir si cet été tu serais de retour dans nos contrées car j’ ai déjà quelques dates de remplas à te proposer.
    Voilà, tiens- moi au jus si tu peux, éclates-toi bien ( pas trop quand même car j’ ai lu tes péripéties lors d’ un concert, c’ est chaud là-bas !!!) et encore une fois bonne année pleine de bonnes choses!!!

    CHRISTOPHE

Postez un commentaire

Ajoutez votre commentaire. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via le flux RSS.

Votre e-mail ne sera jamais diffusé. Les champs indispensables sont marqués *